1851 : l’Arithmomètre

1851

Précédent | 2/28 | Suivant

La première machine à calculer est l’Arithmomètre commercialisée vers 1851, et qui trouve sa place dans de nombreux bureaux comptables. Capables d’additionner, soustraire, multiplier et diviser grâce au cylindre cannelé du philosophe Leibniz. C’est un succès industriel, les calculatrices sont clonées par de nombreux fabricants en Europe et en Amérique. Le déplace des curseurs, puis tourne une manivelle et le résultat s’affiche. L’arithmomètre réalise une seule opération à la fois.