3) Préparer le travail en Wordpress avec un serveur local

Pour démarrer la fabrication de tempates pour wordpress, il est préférable d’installer sur votre machine un serveur local.

Précédent | 3/20 | Suivant

Un serveur local, pourquoi faire ?


Un CMS (Content Management System) est un système dynamique installé sur un serveur web. Pour fonctionner, il s’appuie sur principalement deux technologies : le php et mysql. Ces technologies sont open source, disponibles, gratuites et donc très répandues.

Php est un langage de programmation. Il permet d’exécuter du code, d’interagir avec des formulaires, de lire et d’écrire des fichiers, et de faire des requêtes à des bases de données. Mysql est un système de base de donnée. Il organise l’écriture de données et l’extraction, à la demande, des informations écrites selon des critères variés : par date, par titre, par taille.

Php est utilisé pour produire des pages web de manière dynamique : il reçoit les demandes du visiteur du site (montre-moi le dernier texte qui a été écrit) et il construit une page en transmettant la demande à Mysql, et en traitant l’information qu’il reçoit. Il la dispose dans une page htmlet y ajoute d’autres informations prévues par celui qui a construit les pages. Ces pages s’appellent généralement des templates.

Pour réaliser cette opération, il faut disposer d’un serveur. "Serveur" est le nom de l’ordinateur, mais aussi le nom de l’environnement installé sur cette machine, ce qui crée une confusion. C’est donc un ordinateur d’un type particulier, conçu pour rester allumé toute sa vie, avec un logiciel système particulier, destiné à traiter des demandes provenant de l’extérieur. Le système de serveur open source le plus répandu est le serveur Apache.

1. Pas besoin de payer

Le web, comme on l’a déjà vu, est un ensemble de serveurs reliés entre eux par des routeurs, reliés à des clients (nous). Pour développer un site utilsant PHP et Mysql, comme Wordpress par exemple, il est obligatoire que le site se trouve sur un serveur et qu’on y accède à travers le serveur. Il faut donc posséder un espace d’hébergement, un service payant donc.
Un serveur local tourne sur votre ordinateur, ce qui signifie que son usage est gratuit. En contrepartie, évidemment, ce que vous travaillez sur votre serveur local n’est pas accessible sur le web.

2. Travailler offline

L’avantage d’une telle solution, c’est aussi qu’elle vous évite d’être dépendant d’une connection à un serveur en ligne. On peut donc travailler sur la plage, dans le train, dans une cave au Pakistan.

3. Tests énergivores

Puisque c’est votre ordinateur qui exécute vos scripts, vous disposez de la pleine puissance de votre ordinateur, ce qui n’est généralement pas le cas lorsque vous hébergez un site en ligne (à moins de disposer d’un serveur dédié). Il est donc possible de lancer des scripts très lourds sans honte.