Internet, nom commun et nom propre

On désigne par "internet" un réseau constitué de plusieurs routeurs, auquels sont connectés des ordinateurs. Un routeur est une machine capable de centraliser les demandes de connexion de plusieurs machines et de leur redistribuer le résultat de ces demandes vers ces machines.

1/7 | Suivant

On peut donc trouver des internets qui ne soient pas l’Internet.
L’Internet est un nom propre qui désigne le plus gros réseau mondial de routeur existant, qui connecte des réseaux entre eux, ce qui lui vaut aussi d’être appelé le "réseau des réseaux".

"Son histoire est un accident fortuit résultant d’un désintérêt commercial initial, d’une négligence gouvernementale et militaire et de l’inclinaison des ingénieurs à construire des systèmes ouverts simples et faciles."
Bruce Schneier, 2013 (source)

Sputnik, bombes atomiques, course aux armements et technologie de l’information

Un des mythes puissants sur les origines de l’Internet raconte qu’il fut demandé à des scientifiques américains, en pleine guerre froide, de créer un réseau de communication entre ordinateur capable de résister à une attaque nucléaire massive de la part de l’Union Soviétique.
C’est une explication rédictrice, mais pas entièrement infondée. La guerre froide est en tous cas au coeur de l’innovation technologique.
La course aux armements est lancée dès la fin de la deuxième guerre mondiale, avec quelques grands axes de recherche : la recherche nucléaire offensive et défensive, la rocketterie pour envoyer les bombes le plus loin possible - qui débouchera sur la recherche spatiale - et la communication, tant au niveau du cryptage que de l’infrastructure.

Officiellement, ARPA (Advanced Research Projects Agency) est créé en 1958, après que les russes aient mis Spoutnik en orbite. C’est une agence de recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire. Son but est la prospective sur les menaces du futur. La NASA va s’en détacher rapidement et prendre en charge la recherche spatiale, laissant L’ARPA (qui deviendra DARPA pour Defense) se recentrer notamment sur la communication. Un de ses projets les plus fameux debouchera d’ailleurs sur la mise en place du GPS, par exemple.

La DARPA ne fait pratiquement rien elle-même. Elle sous-traite les recherches et développements à des contractants multiples. Elle collabore avec les universités et les plus brillants chercheurs et entreprises américaines.

C’est en tous cas des universitaires, et d’entreprises privées liées à la DARPA, qui vont faire émerger l’idée d’un réseau interconnecté. Un réseau d’ordinateurs permet d’améliorer la communication entre centres de recherche, la constitution et le partage de données, et evidemment d’assurer une liaison en cas d’attaque (avec le nucléaire en tête). La DARPA et ses multiples collaborateurs vont d’ailleurs être les premiers utilisateurs de ce réseau, avec la mise en place d’outil de communication entre centres.

"Les gars de l’IMP", l’équipe qui déploya le réseau en 1969.