Manipulations vectorielles, quelques astuces de base

Ces "tips and hints" sont assez basiques, mais il est bon de les connaitre lorsqu’on démarre la prise en main d’un logiciel comme Illustrator. Je les place donc ici.

Précédent | 10/10

Transformer un trait en forme

Il est assez courant de devoir transformer un trait, avec son épaisseur spécifique, en une forme. Prenons un cercle avec une épaisseur de contour importante :

et imaginons que l’on veut en faire une forme ayant cette épaisseur, pour pouvoir créer un filet dans le cercle intérieur et dans le cercle extérieur.

On ira alors dans le menu Objet/Tracé/Vectoriser le contour.

Le filet est transformé en forme avec dans ce cas un filet extérieur et intérieur

On peux alors donner un contour à ces filets et manipuler cette forme nouvelle (ajouter des points, etc.)

Vectoriser une police

"Vectoriser une police" est assez bizarre car d’entrée, les polices sont vectorielles (il est devenu rare de trouver des polices bitmap sur les ordinateurs). En fait l’outil texte permet d’éditer le texte en tant que texte continu, réagissant aux changement de taille, aux changements d’interlignage ou d’approche par exemple. Les caractères ne sont pas vus par l’utilisateur en tant que vecteurs.

Casser la police en vecteur
Si vous voulez modifier des lettres, il faudra d’abord "casser" les lettres pour en faire des formes que illustrator peut alors manipuler individuellement. Pour faire, aller dans le menu Texte/vectoriser ou faites le raccourci clavier Pomme-majuscules-o ou control-majuscules-o.

Attention ! Le texte vectorisé cesse alors d’être un texte pour devenir un ensemble de fomes. Plus question de modifier une faute d’orthographe, ou de changer de fonte de caractères. Gardez éventuellement une copie de ce texte sous forme vectorielle pour d’éventuelles modifications de ce type.

Dès lors, vous avez la possibilité de modifier les caractères comme n’importe quel autre tracé.

Sélection de couleurs

Créer un motif de remplissage

Il est assez facile de créer un motif répétitif pour remplir des surfaces. On commence par créer ce motif dans la page.

Deux méthodes ensuite : la plus simple consiste à sélectionner le motif et de le glisse directement dans le nuancier.

L’autre plus classique consiste à passer par le menu Edition/Utiliser comme motif

Pour utiliser ce motif, il suffit de créer une surface et de cliquer sur le motif dans la palette.

Créer une forme de contour

On peut aussi créer une forme pour habiller le contour d’une forme. Il existe une bibliothèque de formes prêtes à l’emploi dans la palette Formes et le menu fenêtre/Bibliothèque de formes. On applique ces formes pour donner un aspect plus riche au contour. Il suffit de sélectionner le tracé puis cliquer sur la forme de son choix. On peut ensuite changer la couleur ou l’épaisseur de ce tracé.

Il est possible de créer son propre tracé et l’appliquer à un tracé. Pour cela, commencez par dessiner ce tracé. Glissez ensuite ce tracé dans la fenêtre "Formes" et sélectionnez "Nouvelle forme artistique" dans le menu qui apparait, puis régler les options d’une seconde fenêtre.

Dès lors, vous pouvez appliquer la forme sur le contour de votre choix.