Vectoriser / rastériser

Précédent | 9/10 | Suivant

Vectorisation

La vectorisation est l’opération par laquelle on transforme une image matricielle en image vectorielle. Des paramètres peuvent être choisis : le nombre de couleurs, la finesse de détail, etc.
Il existe deux façons d’atteindre la fonction de rastérisation : par le menu contextuel d’adobe, et par le menu "image"..

On peut depuis cs2, garder la vectorisation dynamique. Ce qui signifie que l’image garde son statut d’image matricielle, donc être encore modifiée à la volée.

On peut, pour pouvoir modifier les vecteurs obtenus, "décomposer l’effet".

Dans l’image vectorielle obtenue, un fond blanc ne sera pas transparent mais de couleur blanche. Pour supprimer ce blanc, un truc simple : dégrouper l’image (pomme-shift-g sur mac ou control-shift-v sur pc) et aller dans Sélection/Identique/Couleur de fond. Cela va sélectionner toutes les couleurs identiques, que l’on peut supprimer.

En fait, Illustrator considère toutes les zones de couleurs individuellement les juxtapose. Impressionnant et potentiellement lourd.

Les paramètres de vectorisation sont accessible par le menu "options de vectorisation".

Une fois l’image vectorisée, l’image est pleinement vectorielle, ce qui permet de l’utiliser dans toutes les tailles tout en restant légère et précise.

Rastérisation

La rastérisation est l’opération inverse : elle consiste à transformer une image vectorielle en image matricielle.
Dès que l’on ouvre une image vectorielle avec photoshop, il demande ce qu’il doit en faire à travers une fenêtre de dialogue. Faites attention à l’option "Options de page" qui permet d’indiquer quelle partie du document sera rastérisée.

Les paramètres sont ceux des images matricielles : la profondeur (bitmap, niveaux de gris, rvb ou cmyk), le nombre de pixels, ou taille et la résolution. L’image obtenue peut alors être modifiée comme n’importe quelle autre image matricielle.