Arduino, le projet

Arduino est un projet qui allie hardware et software. Pour comprendre sa spécificité il faut reprendre la notion de microcontrôleur.

1/8 | Suivant

Microcontrôleurs everywhere

les microcontrôleurs existent dans bon nombre d’objets de notre quotidien : voitures, alarmes des maisons, partout où de l’électronique est programmable. ils sont basés sur des puces. Arduino utilise la puce AtMel, un standard.
la plupart des microcontrôleurs sont des projets commerciaux développés pour des usages spécifiques : tuning de voiture, alarmes de maison, etc.
Certains assemblages plus génériques existent, comme le projet Wire, dont il semble que Arduino soit inspiré. Arduino appartient à cette famille.

Électronique programmable

le fait de combiner de l’électronique et de la programmation rend les microcontrôleurs très pointus, hors de portée du quidam. Mettre cette technologie à portée des artistes est le projet des 3 de Arduino, Massimo Banzi, david cuartielles, tom igoe.
Pour arriver à produire ce projet, des choix techniques ont du être fait : - Pour rendre le hardware le moins coûteux mais le plus fiable possible - diminuer le nombre d’étape dans la fabrication d’un prototype - rendre accessible le code
- tenir compte des habitudes potentielles des utilisateurs
Arduino est donc un compromis, un choix dûment pesé. Rien que cet aspect en fait un projet exceptionnel.

Articulation hardware/software

Hardware : un circuit imprimé muni d’une puce Atmel et d’un ensemble d’entrées/sorties Software : un éditeur de code avec colorisation syntaxique, un compilateur, un uploader et une console.
la connection entre l’ordinateur passe par le port usb (port série pour les vieux modèles)

Communauté Arduino

Arduino ne peut fonctionner que parce qu’il est entouré d’une stratégie de communication :
- la disponibilité du hardware (vente en ligne)
- la disponibilité du software (téléchargement gratuit)
- un site web documentant hardware et software
- une communauté alimentant :
- un forum
- des didactitiels
- des formations et workshop

Arduino en tant que projet open source a aussi permis
- des clones et « forks »
- des « shields » produits dérivés