Le Télégraphe Morse

1843

Précédent | 2/41 | Suivant

En 1843 le Congrès américain accepte de financer la première ligne de télégraphie Morse entre Baltimore et Washington. Celle-ci est inaugurée le 24 mai 1844. C’est un échec commercial, le succès populaire n’étant pas au rendez-vous, mais elle annonce le futur des systèmes télégraphiques.

Le système Morse s’appuie sur des traits et des points associés aux vingt-six lettres de l’alphabet. A l’arrivée du message, imprimé sur papier, ce code est facilement traduit par les agents du télégraphe. Le télégraphe fonctionne avec un émetteur composé d’un électroaimant devant lequel est placé un levier appelé aussi manipulateur. Avec le passage du courant, une extrémité du levier est attirée par l’électroaimant pendant le temps de l’impulsion électrique. Grâce au fil électrique qui les relie, le récepteur adopte les mêmes positions que l’émetteur. L’autre extrémité du manipulateur est raccordée à une molette chargée d’encre. Elle imprime un point ou un trait sur une feuille de papier pendant le temps que dure l’impulsion électrique.

Dès 1851, le système est adopté en Allemagne, en Autriche, en Angleterre et en France sous le Second Empire.