Eliza, le premier chatbot

1964

1/41 | Suivant

ELIZA est un programme informatique écrit par Joseph Weizenbaum entre 1964 et 1966, au MIT, qui simule un psychothérapeute en reformulant la plupart des affirmations du « patient » en questions, et en les lui posant.

ELIZA était si convaincant qu’il y a beaucoup d’anecdotes à propos de gens qui devenaient de plus en plus dépendants émotionnellement de leur relation avec ELIZA. La tendance humaine à attacher aux mots un ou des sens que l’ordinateur ne peut y avoir mis est appelée effet ELIZA.

La faiblesse d’ELIZA, être incapable de vraiment répondre, se contentant de continuer à faire parler son interlocuteur, est en fait un atout. Certaines personnes ne souhaitent pas vraiment qu’on leur réponde, et ne remarquent pas si leur interlocuteur les comprend. Il suffit de leur donner l’impression qu’elles sont écoutées.

Furieux du succès de son expérience auprès des testeurs, qui parfois discutaient des heures avec Eliza et faisaient part d’un effet thérapeutique, Joseph Weizenbaum stoppe l’expérience en 1966 et militera ensuite contre l’emploi de telles technologies. Pour lui, Eliza était à la base une blague censée se moquer des thérapeutes.